Tout le monde s’accorde sur la nécessité de prendre en compte les impacts de la transition climatique sur les travailleurs, les communautés, les consommateurs et les citoyens, s’il l’on veut parvenir à une mutation rapide vers une économie bas carbone. Conscient de l’urgence et du rôle clé que doit jouer le secteur privé dans le financement de la transition, nous avons décidé d’intégrer la dimension sociale et territoriale de la Transition Juste dans notre nouvelle stratégie obligataire monde à impact (SFDR 9). Nous investissons à 100 % dans des obligations durables que nous avons identifiées comme ayant un profil Transition Juste marqué, selon nos méthodologies propriétaires.

Pourquoi la transition juste est-elle un élément clé des stratégies climat ?

Qu’est-ce que la transition juste ?

Selon Ostrum AM, la Transition Juste est une transition vers un monde bas-carbone, respectueuse de l’environnement et de la biodiversité, tout en étant inclusive d’un point de vue social et des territoires.
Tout le monde s’accorde sur la nécessité de prendre en compte les impacts de la transition climatique sur les travailleurs, les communautés, les consommateurs et les citoyens, s’il l’on veut parvenir à une mutation rapide vers une économie bas carbone. Cette démarche fait aujourd’hui partie intégrante des politiques RSE et d’investissement des investisseurs institutionnels.
Le concept de Transition Juste trouve sa source dans la sphère syndicaliste nord-américaine dès 1990. En 2009, la Confédération Syndicale Internationale propose la thématique à l’ONU. Depuis 2015, le concept prend de plus en plus d’ampleur, comme l’illustre son intégration dans le préambule de l’Accord de Paris (COP21). En 2018 lors de la Conférence Climat COP28, 53 pays signent la Déclaration Transition Juste. S’ensuivent le Mécanisme Européen de Transition Juste en 2019, l’intégration de la thématique dans la Taxonomie européenne à travers la notion de « Minimum Social Safeguards » et le projet de Taxonomie sociale.
Les investisseurs se mobilisent aussi à travers le monde, dans des coalitions telles que Investors for a Just Transition (Finance For Tomorrow) ou Statement of Investor Expectations for Job Standards & Community Impacts in the Just Transition, deux initiatives soutenues activement par Ostrum AM.

  • Nathalie Pistre

    Nathalie Pistre

    Directrice Recherche & ISR

La nécessité de modèles d’évaluation robustes

Conscients de l’urgence et du rôle clé que doit jouer le secteur privé dans le financement de la transition, nous avons pris le parti d’aller au-delà du seul prisme de la neutralité carbone.
Notre nouvelle stratégie obligataire Transition Juste vise à investir dans des obligations durables qui ciblent trois objectifs :
Réduire l’empreinte carbone : énergies renouvelables, bâtiments verts, économie circulaire…
Promouvoir l’impact social à travers les thématiques de santé & bien-être, développement inclusif…
Préserver les écosystèmes et économies locales, en finançant la protection de la biodiversité, l’économie réelle…
Le marché des obligations durables est un marché « autolabellisé », où chaque investisseur qualifie le caractère durable de ses émissions. C’est pourquoi il nous a semblé indispensable de nous doter d’outils et de méthodologies propriétaires robustes, permettant d’analyser le marché des obligations durables. Nous avons développé une Note Obligation Durable adaptée à chaque types d’obligations : green, social, sustainability, sutanability-linked bonds, visant à sélectionner les instruments les plus qualitatifs et réduire le risque de « green/social washing ». Nous avons complété cette approche par la création d’un Indicateur Transition Juste, différencié selon le type d’émetteurs souverains/assimilés et corporate. Cet indicateur vise à mettre en avant les émetteurs présentant de bonnes pratiques en matière sociale et en termes de développement des territoires.

  • Nathalie Beauvir Rodes

    Nathalie Beauvir Rodes

    Analyste senior obligations durables

Investir pour la transition juste

Nous avons décidé d’intégrer la dimension sociale et territoriale de la Transition Juste dans notre nouvelle stratégie obligataire globale à impact (SFDR 9). Pour ce faire, nous investissons à 100 % en obligations durables, marché toujours porteur en 2022, avec une prédominance des émissions vertes et en euro (émergence d’une diversification internationale), et un taux de pénétration des émissions d’entreprises toujours en hausse. Nos processus d’analyse et de gestion active nous permettent d’investir dans des obligations durables au profil Transition Juste marqué, élément différenciant des fonds « green bonds » traditionnels.
Le récent changement de régime des Banques centrales et la fin de l’environnement de taux bas pour longtemps nous confortent dans une gestion dynamique de la duration. Outre la sélection des émetteurs, nous mesurons l’attractivité financière des émissions à travers l’évaluation systématique de leurs greeniums.
À court terme, dans un contexte inflationniste, nous privilégions un positionnement défensif en duration et les dettes souveraines de bonne qualité au détriment du crédit. À travers notre sélection actuelle, nous finançons, entre autres, des projets d’énergies renouvelables, de mobilités durables, de développement inclusif et de l’économie réelle, ainsi que la biodiversité et l’économie circulaire.
Cette stratégie de gestion active Aggregate, sur un univers mondial, répond aux attentes actuelles des investisseurs.

  • Olivier Vietti

    Olivier Vietti

    Gérant obligataire senior

Temps de lecture : 5 min.
INSIGHT RSE / ESG
Tous les mois, retrouvez l’actualité des obligations durables dans notre newsletter « MySustainableCorner ».
08/11/2022
Réservé aux pro
Temps de lecture : 5 min.
INSIGHT RSE / ESG
Tous les mois, retrouvez l’actualité des obligations durables dans notre newsletter « MySustainableCorner ».
06/10/2022
Réservé aux pro
Temps de lecture : 15 min.
INSIGHT RSE / ESG
Les entreprises et distributeurs agroalimentaires sont fortement dépendants du secteur agricole. A ce titre, ils ont un rôle important à jouer dans la protection de la biodiversité. Et un intérêt majeur, car la destruction des écosystèmes a un impact direct sur leur modèle économique et sur la pérennité de leurs activités. L’adaptation des pratiques, l’adoption de nouveaux comportements est indispensable pour répondre aux attentes des consommateurs et des actionnaires, dont la vigilance s’accroit en permanence quant aux conséquences environnementales des modes de productions et des chaines d’approvisionnement. Ostrum Asset Management (Ostrum AM), en tant qu’investisseur, utilise ses actions d’engagement, de dialogue et de vote pour faire cesser les pratiques les plus nocives et encourager les innovations durables. 
26/08/2022
Réservé aux pro