Abécédaire de l'ISR

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

A

Accord de Paris

L'Accord de Paris est un traité international dont l'objectif est de renforcer la réponse mondiale à la menace du changement climatique en maintenant l'augmentation de la température mondiale à un niveau bien inférieur à 2 degrés Celsius.
L'Accord de Paris est entré en vigueur le 4 novembre 2016. Ratifié initialement par 55 pays, d'autres pays l'ont rejoint depuis, portant le nombre de signataires à 183, dont les Etats-Unis et la Chine qui représentent 40% des émissions de gaz à effet de serre.

Nathalie Pistre

"Ostrum AM contribue à lutter contre le changement climatique par sa politique d'engagement vis-à-vis d'entreprises dans des secteurs fortement émetteurs et via ses choix d'investissements. Nous gérons 287 Mds€ d'encours en gestion responsable qualifiée "SFDR8", soit 74% de nos encours à juin 2022"

Nathalie PISTRE, Directrice Recherche et ISR

B

Bonds... Sustainable Bonds

Les obligations durables (sustainable bonds) sont des instruments qui apportent des réponses positives en termes de transparence et de fléchage des financements vers des projets à valeur ajoutée environnementale ou sociale.
Le marché des obligations durables a progressé de 70%* en 2021, à travers 4 catégories : green bonds (projets environnementaux), social bonds (projets sociaux), sustainability bonds (projets environnementaux et sociaux), sustainability-linked bonds (obligations dont le niveau de coupon est lié à l'atteinte d'objectifs ESG). Le marché en 2022 a notamment été marqué par l'essor de cette nouvelle classe d'obligations durables que nous assimilons plus à des instruments d'engagement.
*source : Etudes sell-side, Climate bonds Initiative, Environmental Finance, Natixis, Ostrum AM

Nathalie Beauvir-Rodes

"Ostrum AM gère 23 Md€ d'obligations durables pour ses clients à fin juin 2022, grâce à des analystes dédiés qui ont développé une méthodologie propriétaire adaptée à chaque type d'obligations"

Nathalie BEAUVIR RODES, analyste senior obligations durables

I

“Investors for a Just Transition “, initiative collective de Finance for Tomorrow 

Finance For Tomorrow est l'initiative de finance durable de la Place de Paris. En novembre 2021, elle a lancé la première coalition mondiale d'engagement autour de la Transition Juste, environnementalement et socialement inclusive : Investors for a Just Transition.
Cette initiative réunit des gestionnaires et des détenteurs d'actifs de l'écosystème financier afin de promouvoir une transition socialement acceptable vers des économies bas-carbone. Elle a pour objectif d'encourager les entreprises à intégrer la transition juste à leur stratégie environnementale en dialoguant de façon régulière avec elles.
Ostrum AM a rejoint cette coalition internationale pour la Transition Juste. Nous réaffirmons ainsi notre rôle d'investisseur responsable et agissons pour inciter les entreprises à réduire et limier leur empreinte carbone tout en prenant en compte les impacts sociaux.
Source : Ostrum AM, septembre 2022. Pour plus d'informations, https://financefortomorrow.com/

L

Loi Energie Climat / Article 29

Le décret d'application de l'article de la Loi Energie-Climat ("LEC"), publié le 27 mai 2021, confirme l'ambition forte de la France en matière de développement durable. Ce décret va au-delà des exigences européennes et du règlement SFDR en introduisant la biodiversité dans les risques de durabilité.
L'article 29 de la Loi Energie-Climat inclut notamment de nouvelles exigences en matière de climat, de biodiversité, un périmètre étendu d'acteurs couverts (banques d'investissement et fonds immobiliers par exemple), et des exigences en termes de reporting extra-financier des acteurs ("Comply or explain").

Joséphine Chevallier

"En juin 2022, Ostrum AM a publié son premier "Rapport Article 29 LEC et Risques de Durabilité." Nous avons choisi de répondre à la fois aux exigences du décret de la Loi Energie Climat et celles de la réglementation SFDR afin de simplifier la mise à disposition des informations concernant notre prise en compte des critères ESG"

Joséphine CHEVALLIER, stratégiste ESG

R

Rapport TCFD

La TCFD (Task Force on Climate-Related Financial Disclosures) est un groupe de travail mis en place par le G20 en 2015 à l'issue de la COP21. Il promeut une communication détaillée et transparente sur la prise en compte des enjeux climatiques et précise les éléments de reporting climat attendus, en se concentrant sur 4 piliers : gouvernance, stratégie, gestion des risques et métrique & objectifs.
Les recommandations de la TCFD invitent à rendre compte de la démarche des institutions financières en matière d'identification, de gestion et de prise en compte des facteurs climatiques, en fournissant des informations claires, comparables et cohérentes sur les risques et les opportunités présentés par le changement climatique.

Valérie Chaussende

"Ostrum AM publie pour la deuxième année son rapport TCFD dans lequel elle détaille ses actions pour accompagner la transition vers une économie bas carbone et l'adaptation aux effets du changement climatique. "
Valérie CHAUSSENDE, responsable RSE

T

Taxonomie

La taxonomie européenne désigne une classification des activités économiques ayant un impact favorable sur l'environnement. Son objectif est d'orienter les investissements vers les activités "vertes". Présenté en 2018 dans le cadre du plan d'action pour une finance durable, le Règlement "Taxonomie" est adopté par l'Union Européenne (UE) en 2020. Le texte s'inscrit dans l'objectif de neutralité carbone ou "net-zero" en 2050, défini dans le Pacte vert européen.
Pour s'aligner sur la taxonomie, les activités économiques éligibles des organisations et les investissements des institutions financières doivent contribuer substantiellement à au moins un des 6 objectifs environnementaux suivants, sans porter atteinte aux autres objectifs : atténuation du changement climatique, utilisation durable et protection des ressources aquatiques et marines, transition vers une économie circulaire, prévention et réduction de la pollution, protection et restauration de la biodiversité et des écosystèmes.
Les grandes entreprises de plus de 500 salariés et les institutions financières doivent publier, en 2022 au plus tard, la part de leurs activités et/ou investissements éligibles à la Taxonomie. A partir de 2023, les grandes entreprises devront également publier l'alignement de leurs activités à la Taxonomie.
Chez Ostrum AM, nous serons en mesure de déterminer quelle est la part verte de nos portefeuilles (part du chiffre d'affaires des actifs sous-jacents qui contribue à la transition), à partir de janvier 2023 (obligation de déclaration d'alignement des activités à la taxonomie pour les grandes entreprises). Le calcul de cette part verte permettra à l'investisseur d'être en conformité avec l'article 29 de la loi énergie-climat, dans la continuité de l'article 173-VI de la loi sur la transition énergétique pour la croissance verte.
 

Transition Juste

L'Accord de paris (COP21, 2015) reconnaît la nécessité impérative d'une transition à la fois rapide et équitable. C'est le point de départ d'une prise de conscience des impacts de la transition écologique et énergétique sur les travailleurs, les communautés, les consommateurs et les citoyens. Elle se matérialise par l'émergence de réglementations et d'actions d'engagement collectives depuis 2015 afin d'aller vers une transition juste et inclusive.
La Transition Juste est une transition vers un monde bas carbone qui se veut respectueuse de l'environnement et de la biodiversité, tout en étant inclusive d'un point de vue social et des territoires.

"Chez Ostrum AM, nous avons développé une stratégie d'investissement obligataire à impact ciblant trois dimensions : réduction de l'empreinte carbone, promotion d'un impact social positif, préservation des écosystèmes et des économies locales. Des outils et indicateurs propriétaires dédiés nous permettent d'identifier les investissements en faveur d'une Transition Juste."
Nathalie Beauvir Rodes, analyste senior obligations durables