Agir en tant qu’investisseur responsable

Une gestion responsable est génératrice de performance sur le long terme et porteuse de valeur ajoutée pour nos clients.

NOS OBJECTIFS

X2 NOMBRE D'ENCOURS GREEN BONDS (2020)

98 % DES ENCOURS DE NOS FONDS OUVERTS DANS DES FONDS LABELLISÉS ISR (2022)

100 % DES GÉRANTS, ANALYSTES ET COLLABORATEURS EN LIEN AVEC LES CLIENTS FORMÉS À LA GESTION ESG-ISR (2020)

RENFORCER NOTRE INTÉGRATION ESG

Parce que les dimensions extra-financières ont un impact sur l'analyse de la performance et le profil de risque des émetteurs, nous intégrons les critères ESG sur près de 100 % de nos encours.

Émetteurs crédits : une analyse ESG éprouvée

+ DE 90 % DES ENCOURS CRÉDIT INTÈGRENT LES CRITÈRES ESG

Les éléments matériels ESG peuvent avoir un impact sur le risque de crédit d’un émetteur et ils peuvent par conséquent influencer sa notation fondamentale.
Ainsi, notre approche qualitative repose sur la connaissance approfondie de nos analystes crédit : ils évaluent les éléments matériels impactant le risque de crédit des émetteurs dans les secteurs dont ils sont experts. Pour cela, ils s’appuient sur une double démarche :

 

ESG Impact score

 

UNE NOUVELLE ÉCHELLE D'ÉVALUATION DU RISQUE ET DES OPPORTUNITÉS ESG

Afin d’améliorer la transparence et la comparabilité des risques et opportunités ESG d’un émetteur à un autre, l’équipe de recherche crédit a mis en place en 2019 une nouvelle échelle d’évaluation des risques et opportunités ESG, l’« ESG Impact Score ». Cette évaluation est systématiquement accompagnée d’une analyse qualitative sur chaque dimension E, S et G, détaillée dans les rapports dédiés écrits par nos analystes, émetteur par émetteur. Accessible à tout le personnel d’investissement sur une plateforme interne, ce score permet de suivre l’évolution de chaque émetteur.

Obligations souveraines passées au crible ESG

Dans nos processus d’investissements souverains, les éléments extra-financiers sont systématiquement pris en compte avec une évaluation du risque de chaque pays s’appuyant sur 2 étapes, dont un modèle d’évaluation du risque souverain créé par nos propres équipes d’ingénieurs quantitatifs.

Actions : dialogue & recherche intégrée

Afin d’apprécier l’impact des dimensions ESG au sein de nos portefeuilles d’actions, nous nous appuyons sur une méthodologie 100 % propriétaire, qui capitalise sur la connaissance approfondie des sociétés investies et un dialogue permanent entre le gérant d’actions et le dirigeant de l’entreprise. Pour une approche totalement intégrée, chaque analyste d’Ostrum AM est responsable de l’analyse financière, de l’analyse ESG et du volet Vote & Engagement.

Une méthodologie renforcée en 2019

  1. Finalisation du cadre d’analyse ESG (données quantitatives, analyses qualitatives, échange direct avec les émetteurs)
  2. Prise en compte de l’intégration ESG à chaque étape du processus d’investissement, y compris l’évaluation
  3. Non-éligibilité des émetteurs ne répondant pas à des normes ESG minimales

 

UNE OFFRE DE GESTION ISR SUR MESURE

Au-delà de l’intégration des critères ESG pour la quasi-totalité des classes d’actifs, Ostrum AM a déployé une gestion ISR sur 23 % de ses encours sous gestion.

 

NOS POLITIQUES D’EXCLUSION1 SONT EXIGEANTES

 

  •     ARMEMENT CONTROVERSÉ

Nous excluons tous les acteurs impliqués dans la production, l’emploi, le stockage, la commercialisation et le transfert de mines anti-personnel (MAP) et de bombes à sous-munitions (BASM).
Consultez notre politique d’exclusion concernant les mines anti-personnel et les bombes à sous-munitions.

 

  •     WORST OFFENDERS

Nous excluons toutes les entreprises, cotées ou non cotées, qui ne respectent pas les principes du Pacte Mondial des Nations Unies ni/ou les Principes Directeurs de l’OCDE à l’intention des multinationales ou qui ont fait l’objet d’une exclusion publique de la part d’investisseurs institutionnels sur la base de ces principes.
Consultez notre politique d’exclusion relative aux Worst Offenders.

 

  •     CHARBON

Nous excluons les émetteurs dont plus de 25 % des revenus proviennent de la production de charbon ou d’énergie générée par le charbon. Les entreprises dont l’activité principale repose sur la production, le transport et la vente de charbon extrait par la technique d’extraction dite de « Mountaintop Removal »2, sont également exclues de notre univers d’investissement.
Consultez notre politique d’exclusion relative au charbon.

 

  •     ÉTATS BLACKLISTÉS

Nous n’investissons pas dans les pays sous embargo américain et européen ou identifiés par le Groupe d’Action Financière (GAFI) comme présentant des déficiences stratégiques dans leur dispositif de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme dans le monde.

 

  •     TABAC

Nous avons mis en place une politique d'exclusion totale du tabac en 2018.
Consultez notre politique relative au secteur du tabac.

Focus sur notre politique d'exclusion du charbon

Depuis 2019, Ostrum AM exclut les émetteurs dont plus de 25 % des revenus proviennent de la production de charbon ou d’énergie générée par le charbon. Jusqu’alors, cette exclusion était appliquée au-delà de 50 % des revenus. Les entreprises dont l’activité principale repose sur la production, le transport et la vente de charbon extrait par la technique dite de « Mountaintop Removal », ont également été exclues de notre univers d’investissement.

1. Nos politiques d'exclusion s'appliquent à l'ensemble de nos fonds ouverts.

2. Le mountain top removal mining, ou mine à déplacement de sommet, est un type d’exploitation minière à ciel ouvert, faisant l’usage massif d’explosifs et de moyens mécaniques modernes avec des performances supérieures et un coût moindre que les techniques minières plus traditionnelles.

 

NOUS DIALOGUONS EN PERMANENCE AVEC LES ENTREPRISES

En accord avec notre démarche d’investisseur responsable, nous exerçons notre activité de vote dans l’intérêt exclusif de nos clients, selon des principes d’exigence, de transparence et de dialogue, afin de prendre en compte leurs attentes en matière d’enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance.

Une politique de vote responsable

 

pdf

1.18 Mo

Politique de vote et engagement actionnarial 2020

Maintenir un dialogue constructif avec les émetteurs

pdf

2.76 Mo

Rapport d'engagement 2019

 

NOUS SOMMES UN SIGNATAIRE HISTORIQUE DES PRI1

En 2019, Ostrum AM a célébré le dixième anniversaire de la signature des Principes pour l’Investissement Responsable (PRI) des Nations Unies.
Pour la période 2019-2020, notre société a été notée A et A+ dans tous les domaines, soulignant ainsi la qualité et l’ambition de notre approche de l’investissement responsable.

1 Principes d’Investissement Responsable des Nations Unies 2019. L’échelle de notation se présente de A+ à E, A+ étant la note la plus élevée et E la note la plus basse / Méthodologie : unpri.org
Les références à un classement, un prix ou à une notation d’un OPCVM/FIA ne préjugent pas des résultats futurs de ce dernier.

 

RENFORCER NOTRE CONTRIBUTION À LA LUTTE CONTRE LE RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE

Dans la lignée des engagements pris par la place financière de Paris lors de la COP 21 de 2015, Ostrum AM s’engage à contribuer activement à la nécessaire lutte contre le réchauffement climatique et à la transition vers une économie bas carbone. En 2019, suite à la Déclaration de la Place Financière du 2 juillet, Ostrum AM a renforcé son action, tant au niveau des réflexions de Place qu’à l’échelle de sa propre politique.

Les piliers de notre engagement climat

 

Notre contribution à la lutte contre le réchauffement climatique

  1. Renforcer notre politique d’exclusion charbon
  2. Entretenir un dialogue permanent avec les instances de la Place et les dirigeants des entreprises dont nous sommes actionnaires, afin de les sensibiliser aux risques et opportunités du changement climatique dans leur modèle économique
  3. Intégrer les critères ESG au sein de l’ensemble de nos analyses
  4. Développer une offre de produits qui répond aux politiques climat de nos clients (portefeuille à impact carbone maîtrisé, exclusions ciblées, produits contribuant à la transition énergétique...)

pdf

1.65 Mo

2019 - Rapport LTE

Nous suivre