Tous les mois, retrouvez l’actualité des obligations durables dans notre newsletter
« MySustainableCorner ».

À retenir ce mois-ci

  • L’AMF (Autorité des Marchés Financiers) a récemment publié dans son papier de position, les principes incontournables qui devraient selon elle, orienter la révision de la règlementation SFDR (Sustainable Finance Disclosure Regulation). Elle propose que les produits soient catégorisés de façon plus précise et plus objective (audelà des article 8 et article 9).
  • 36 risques climatiques majeurs ont été identifiés par l’Agence Européenne pour l’Environnement, appelant à des politiques publiques européennes plus ambitieuses. Ces risques se classent dans cinq grands domaines : les écosystèmes, l’alimentation, la santé, l’infrastructure, l’économie et la finance.
  • Une étude mentionnée par Bloomberg suggère qu'une diversité au sein des conseils d'administration pourrait conduire à une réduction de la volatilité sur les marchés financiers pour les entreprises concernées. Il est important d'avoir une diversité de genres, d'origines ethniques, de cultures et d'expériences au sein d'un conseil d'administration.
  • La SBTI (Science Based Target Initiative) rejette les engagements de plus de 200 entreprises en matière d'émissions nettes de gaz à effet de serre, qui ne sont pas suffisamment ambitieux. Elle réfléchit à la nécessité d'étendre ses normes sectorielles, tout en promouvant une différenciation régionale, dans le but d'encourager davantage de participants du Sud à adopter son cadre.
  • Marche arrière sur le climat aux ÉtatsUnis ! La Securities and Exchange Commission (SEC) a adopté de nouvelles règles de divulgation des risques liés au climat pour les entreprises publiques. Elle n’exigera pas que ces sociétés divulguent leurs émissions de gaz à effet de serre (GES) de Scope 3, et l’obligation de divulguer les émissions de GES de Scope 1 et 2 est limitée par une norme de matérialité.

Le chiffre du mois

Investissements de l’Union européenne utiles, entre 2031 et 2050, pour atteindre la neutralité carbone.

Source : Commission européenne, janvier 2024

Le graphique du mois

Investissements mondiaux pour la transition énergétique par secteur

Les investissements dans l’énergie à faible émission de carbone ont atteint de nouveaux records en 2023. Toutefois, ce n’est pas suffisant pour mettre le monde sur la voie de la neutralité carbone d’ici le milieu du siècle (en moyenne 4,8 Tr $ par année de 2024 à 2030).

Investissements mondiaux pour la transition énergétique par secteurSource : BloombergNEF, 30 Janvier 2024. https://about.bnef.com/blog/globalcleanenergyinvestmentjumps17hits18trillionin2023accordingtobloombergnefreport/

  • Timothée Pubellier, CFA

    Timothée Pubellier, CFA

    Gérant senior obligataire

Temps de lecture : 5 min.
INSIGHTS RSE / ESG
Tous les mois, retrouvez l’actualité des obligations durables dans notre newsletter « MySustainableCorner ».
28/05/2024
Réservé aux pro
Temps de lecture : 5 min.
INSIGHTS RSE / ESG
Tous les mois, retrouvez l’actualité des obligations durables dans notre newsletter « MySustainableCorner ».
25/04/2024
Réservé aux pro
Temps de lecture : 30 min.
INSIGHTS RSE / ESG
"L’intégration de critères extra-financiers dans la gestion ESG n’est pas une nouveauté mais les approches se sont fortement sophistiquées au fil du temps et de l’accès à une donnée de qualité. Si ce dernier point reste encore à améliorer, les gérants peuvent désormais proposer des gammes complètes de fonds ESG sans dénaturer leur profil de risque." Dans la tribune "Débats & Opinions" de l'AGEFI du 25 avril 2024, Maya El Khoury, gérante crédit senior chez Ostrum Asset Management, apporte son éclairage sur les relations entre ESG et Gestion obligataire, avec un accent sur les thématiques "Des gammes complètes de fonds ESG", "la limite de l’accès à la donnée" et les "obligations durables : un marché avec lequel il faut compter".
25/04/2024