Contact | Lexique | Sites Natixis | Recrutement | Espace Clients

France : Très mauvais signal de l'enquête INSEE sur l'investissement des entreprises

26.03.2019

• La légère amélioration de l’indice du climat des affaires en France et du climat de l’emploi en mars doit être relativisée.

• C’est le fait uniquement du secteur du  commerce de gros dont l’indicateur rebondit nettement après avoir sensiblement baissé les mois précédents. L’indice du climat des affaires reste en revanche stable ou quasiment stable dans les autres secteurs : l’industrie manufacturière, le commerce de détail, le bâtiment et les services.

• Dans l’industrie manufacturière, les nouvelles commandes étrangères se dégradent, en ligne avec la dernière enquête PMI/Markit. Le point préoccupant vient du fort recul des commandes dans le secteur des biens d’équipement. L’indicateur le synthétisant plonge au mois de mars pour revenir brutalement sur sa moyenne de longue période. C’est le fait à la fois des commandes globales et des commandes étrangères. Cela présage un fort ralentissement de l’investissement des entreprises au cours des prochains mois.

Conclusion

La légère amélioration de l’indice du climat des affaires en mars doit être relativisée. C’est le fait uniquement du rebond du climat des affaires dans le commerce de gros. Le point très préoccupant vient du décrochage des commandes dans le secteur des biens d’équipement. L’indicateur revient brutalement sur sa moyenne de longue période présageant d’un net ralentissement de l’investissement productif. Cela résulte du fort ralentissement du commerce mondial depuis l’automne dernier consécutif aux mesures protectionnistes prises par l’administration américaine. Les échanges sont composés principalement de bien manufacturés et dans une grande partie de biens d’équipement. Ce secteur est ainsi confronté à une forte réduction des commandes qui lui sont adressées. Les chefs d’entreprises adoptent par ailleurs un comportement attentiste en raison de l’incertitude concernant les perspectives de croissance mondiale et des craintes liées notamment aux tensions commerciales et au Brexit.
 

Aline Goupil-Raguénès
Economiste
Ostrum Asset Management

Le 3 avril 2018, Natixis Asset Management est devenue Ostrum Asset Management.