Le magazine expert d’Ostrum AM


La crise politique italienne actuelle est bien évidement moins aigüe que celle du T2 2018. La très faible réaction des marchés n’en demeure pas moins impressionnante. L’écart de taux 10-ans est resté dans une fourchette étroite de 10 pb.
Ce calme doit beaucoup au QE de la BCE et prouve une fois de plus que le QE n’a pas seulement comme conséquence des taux bas mais aussi un écrasement de la volatilité.

 

MyStratWeekly : Analyse et stratégie des marchés

Download Télécharger

A lire