Le magazine expert d’Ostrum AM

L’approche « Buy & Maintain » est tout sauf passive. Héritière, sur les marchés obligataires, de la gestion « Buy & Hold », elle se caractérise par un faible taux de rotation du portefeuille, la plupart des titres ayant vocation à être détenus jusqu’à leur échéance.

Pour le gérant Buy & Maintain, ce qui importe en premier lieu, c’est la probabilité de ne pas faire défaut jusqu’à l’échéance

  • Farhat Selmi

    Farhat Selmi

    Gérant obligations assurancielles

A RETENIR

  1. Le Buy  &  Maintain" est  une  expertise  historique  de  la gestion   obligataire.   Elle   est   remise   au   goût   par   les évolutions  comptables  comme  la  norme  IFRS  9  mais surtout  par  le  contexte  de  taux  et  spreads  très  bas.
  2. Contrairement à l’idée reçue de passivité liée à ce type de   gestion,   il   faut   au   contraire   des   moyens   pour permettre  un  suivi  actif  des  positions  et  une  analyse approfondie  de  l’univers  d’émetteurs  le  plus  large possible. 
  3. Enfin,  si  la  mesure  de  la  valeur  ajoutée  de  la gestion  n’est  pas  aussi  immédiate  que  celle  de  la sur/sous  performance  par  rapport  à  un  benchmark,  elle est  aujourd’hui  à  portée  des  clients  qui  ont  une  idée précise de leur stratégie d’investissement

Comprendre la gestion « Buy & Maintain »

Download Lire l'article complet