Le magazine expert d’Ostrum AM

L’enquête PMI/Markit du mois d’octobre confirme les craintes d’une diffusion des difficultés du secteur manufacturier à celui des services. L’indice synthétique concernant l’ensemble de l’économie a légèrement baissé en octobre pour s’établir à 49,7 contre 49,8 en septembre. Il est légèrement inférieur à 50, signalant un léger recul de l’activité pour le 2e mois consécutif.

 

Cet indice recalculé est la moyenne pondérée des indices synthétiques du secteur manufacturier et des services par leur poids respectif dans la valeur ajoutée. Un indice synthétique des services est préalablement calculé en prenant comme modèle celui du secteur manufacturier. Il prend en compte les composantes production, nouvelles commandes, emploi et délais de livraison.

Zone Euro Croissance trimestrielle du PIB et Enquête PMI/Markit - Oct2019.

Le secteur manufacturier continue de se contracter fortement. L’indice s’est stabilisé à un niveau bien inférieur à 50, 45,7, le plus bas depuis octobre 2012. Il entraîne dans son sillage celui des services dont l’activité ralentit nettement. L’indice synthétique des services se rapproche du seuil des 50, à 50,9, son plus bas depuis décembre 2014, après janvier 2019.

Zone Euro : Indice synthétique d'activité - Enquête PMI/Markit - Oct 2019.

Les nouvelles commandes ne laissent pas présager une amélioration rapide de l’activité. Elles se contractent pour le 2e mois consécutif en octobre. Cela est lié à leur forte baisse dans le secteur manufacturier (indice toujours très inférieur à 50) et à la faiblesse de la demande dans celui des services (légèrement supérieur à 50). Les nouvelles commandes étrangères continuent de se contracter fortement dans le secteur manufacturier.

Zone Euro : Indice des nouvelles commandes - Enquête PMI/Markit - Oct 2019.

Face à la baisse de la demande qui leur est adressée, les chefs d’entreprises ont nettement ralenti leurs embauches. La composante emploi est à son plus faible niveau depuis décembre 2014, laissant présager un nette modération des créations d’emplois au cours des prochains mois.
Zone Euro : Emploi et Composant emploi de Enquête PMI/Markit - Oct 2019.

Les destructions d’emplois s’accentuent nettement dans le secteur manufacturier. Les embauches ralentissent dans celui des services.
Zone Euro : Composante emploi Enquête PMI-Markit - Oct 2019.

Conclusion

L’enquête PMI/Markit du mois d’octobre révèle une croissance atone en zone euro pour le 2e mois consécutif. L’activité dans le secteur manufacturier continue de se contracter fortement, ce qui se traduit par un ralentissement du secteur des services.  Les nouvelles commandes baissent pour le 2e mois consécutif. Elles continuent de diminuer fortement dans le secteur manufacturier, affaiblissant la demande dans celui des services. Dans un contexte de maintien d’une incertitude élevée concernant les tensions commerciales et le Brexit, de ralentissement de la croissance mondiale et d’une baisse de la demande qui leur est adressée, les chefs d’entreprises ralentissent significativement leurs embauches. Cela fait craindre une modération de la consommation des ménages au cours des prochains mois, ce qui ne manquera pas de peser sur la croissance de la zone euro.