Le magazine expert d’Ostrum AM
  • Les enquêtes Markit/PMI sur le secteur manufacturier pour le mois de février, indiquent que l’activité reste robuste en Asie ex-Chine. La moyenne de janvier-février reste supérieure au T4 2020, en dépit du ralentissement en Chine.

Cependant, on note une divergence par pays. 

Taiwan, Corée du Sud et Vietnam bénéficient pleinement de la forte demande mondiale en semi-conducteurs, ce qui soutient l’activité dans ces pays. 

A contrario, l’activité ralentit en Inde , Indonésie et se contracte en Malaisie et en Thaïlande. Les trois derniers pays sont durement pénalisés par l’arrêt de l’activité touristique mondiale.

  • L’autre point que je trouve intéressant est la divergence dans la dynamique des exportations entre l’Asie ( ex-Chine) et les pays développés. 

On peut le voir dans la composante « nouvelles commandes à l’export » qui s’infléchit en Asie sous le seuil de neutralité pour la première fois depuis septembre alors qu’elle augmente dans les pays développés. Ce n’est pas lié aux traditionnelles distorsions du Nouvel an chinois. 

Cela reflète tout simplement, que la reprise économique accélère dans le reste du monde , notamment aux  Etats-Unis (cf. Philippe W) et en Europe ( cf. mail d’Aline) à l’images des enquêtes qui sont robustes en ce début d’année. L’Asie qui était la source d’impulsion pour la croissance mondiale en 2020, ralentit au profit des pays développés. C’est une rupture importante par rapport à 2020.

  • Zouhoure Bousbih

    Zouhoure Bousbih

    Stratégiste pays émergents