Le magazine expert d’Ostrum AM

Le yuan a atteint un plus haut face au dollar depuis le début de l’année, et cela ne devrait pas inquiéter les autorités chinoises.

La Chine mise désormais sur un yuan fort pour relancer sa demande intérieure. Le but est de relancer la consommation et l’investissement en important moins cher, faute d’impulsion en externe dans un environnement économique international dégradé.

Un yuan fort permet également d’attirer les investisseurs sur ses marchés domestiques (taux et actions), tout en permettant l’internationalisation du yuan.


En juillet, les investisseurs étrangers ont acheté 24 Mds $ d’obligations chinoises , soit le montant le plus important depuis que la Chine a ouvert son marché obligataire domestique en 2010. L’introduction des bonds chinois dans les indices internationaux (JPM-GBI et Bloomberg Barclays Aggregate Index) contribue également à soutenir la devise chinoise.

D’un point de vue politique, un yuan fort envoie comme message que la Chine n’a pas besoin d’affaiblir sa devise pour rester compétitive. Cela ne signifie pas que la Chine délaisse son commerce extérieur, mais que le basculement vers un modèle de croissance basé sur la consommation et non plus sur les exportations, s’accélère. C’est un vrai tournant qui s’opère dans la stratégie économique chinoise et qui devrait avoir des conséquences bien au-delà de ses frontières.

Zouhoure Bousbih
Économiste
Ostrum Asset Management