Le magazine expert d’Ostrum AM

Les résultats définitifs de l’enquête PMI/Markit confirment un plus fort repli de l’activité dans le secteur manufacturier de la zone euro au mois de septembre. L’indice est bien en dessous du seuil des 50, à 45,7, enregistrant sa plus forte contraction depuis octobre 2012.

Comme le montre le graphique suivant, cela est le fait surtout de l’Allemagne dont l’indice baisse fortement pour s’établir à 41,7, son plus bas niveau depuis juin 2009, lors de la crise économique et financière mondiale. L’activité se contracte également en Espagne, en Irlande et en Italie, elle se stabilise en France (indice proche de 50) et progresse très modérément aux Pays-Bas (indice légèrement supérieur à 50).
 

Zone Euro Indicateurs Synthetiques Activite - EnquetePMI-Markit 2019
Les nouvelles commandes, et plus spécifiquement les nouvelles commandes étrangères, se replient fortement en zone euro, et de manière très marquée en Allemagne, dans une moindre mesure en Irlande, puis en Italie et en Espagne. Elles se contractent légèrement aux Pays-Bas et se stabilisent en France.


Zone Euro Nouvelles Commandes Exportation - Enquete PMI/Markit 2019

Le ratio des nouvelles commandes rapportées aux stocks donne une bonne indication de l’évolution à venir de la production industrielle. Ce dernier est inférieur à 1 pour la zone euro et s’en écarte davantage en septembre présageant d’une nouvelle baisse de la production industrielle.

 

Zone Euro Production Industrielle et Nouvelles Commandes sur stocks - EnquetePMI/Markit2019

Le ratio des nouvelles commandes sur stocks en Allemagne est au plus bas depuis mars 2009 présageant une plus forte contraction de la production industrielle.

Allemagne - Production Industrielle et Nouvelles Commandes sur Stocks - Enquete PMI/Markit 2019

Face à la baisse de la demande qui leur est adressée, les chefs d’entreprises réduisent leur activité et leurs effectifs. La composante emploi  de la zone euro se replie à nouveau pour devenir très inférieure au seuil de 50. La baisse est spectaculaire en Allemagne (plus forte contraction depuis janvier 2010). L’emploi se contracte en Espagne et en Italie, se stabilise en Irlande, progresse à un rythme très réduit en France. Les Pays-Bas sortent du lot avec de plus fortes embauches en septembre, selon cette enquête.

Zone Euro Composante Emploi - Enquete PMI/Markit 2019

 

Conclusion
 

L’enquête PMI/Markit révèle une plus forte contraction de l’activité dans le secteur manufacturier en zone euro au mois de septembre. Celle-ci devrait s’accentuer au cours des prochains mois, à la vue du plus fort repli des nouvelles commandes, et plus particulièrement des nouvelles commandes étrangères. L’indice d’activité allemand est à son plus bas niveau depuis la crise économique et financière mondiale de 2008-2009. Les chefs d’entreprises sont affectés par le repli du commerce mondial, les difficultés persistantes du secteur automobile et les craintes liées au Brexit et aux tensions commerciales. L’activité se contracte également en Espagne, en Italie et en Irlande, se stabilise en France et progresse lentement aux Pays-Bas. Compte tenu de l’importance des échanges entre les pays de la zone euro, reflet des chaînes de valeur fortement intégrées, la forte contraction de l’activité en Allemagne se propage aux autres pays. Le risque est que cela se diffuse au secteur des services, et par voie de conséquence à la consommation des ménages qui reste pour le moment relativement résiliente.