Le magazine expert d’Ostrum AM

Les chiffres d’inflation chinoise pour le mois de novembre sont négatifs.

Ainsi, l’inflation chinoise est sortie négative à - 0,5 %, pour la première fois depuis l’été 2009,  liée à la chute des prix alimentaires (- 0,6 ppt de contribution), notamment ceux de la viande porcine (-1 2,5 % GA). Les distorsions liées à la fièvre porcine sont terminées.
L’inflation hors alimentaire et énergie est restée stable à 0,5 %, niveau constaté depuis juillet et reflétant la faiblesse de la consommation domestique.
Les prix à la production se sont aussi contractés à - 1,5 % GA contre - 2,1 % GA en octobre. L’amélioration est liée à la hausse des prix des matières premières notamment ceux du cuivre.
On peut voir également la faiblesse de la consommation domestique à travers les prix à la production des biens de consommation durables qui restent négatifs à - 1,8 % GA.
Les chiffres d’inflation pour le mois de novembre, n’indiquent pas une consommation domestique chinoise exubérante. En dépit de l’amélioration constatée sur ces trois derniers mois , la consommation chinoise reste faible et contraste avec l’accélération de la production. La Pboc devrait rester prudente avant de changer brutalement l’orientation de sa politique monétaire.

Zouhoure Bousbih
Économiste
Économie & Stratégie
Ostrum Asset Management