Le magazine expert d’Ostrum AM

Comme le révèle l'étude sur l'ISR et les assureurs réalisée en partenariat avec l'Argus de l'assurance, l’investissement socialement responsable est un sujet de préoccupation majeur pour les assureurs.

Découvrez l'interview de Nathalie Pistre, directrice Recherche et ISR qui explique pourquoi et comment les assureurs poursuivent leur montée en puissance et redoublent aujourd’hui d’efforts pour satisfaire à leurs obligations règlementaires et protéger leur réputation.

Quels sont les freins au développement de l’investissement socialement responsable ?

Les assureurs ne manquent pas d’ambitions, puisqu’ils envisagent, par exemple, de renforcer les exclusions sectorielles ou les ambitions  climat de leur stratégie d’investissement. Toutefois, dans un contexte d’inflation réglementaire, ils manquent tout simplement de temps et de ressources pour élaborer ou mettre en œuvre une stratégie et un reporting à la hauteur de leurs ambitions. Ils ont également besoin d’apports méthodologiques ou d’interactions sur les grandes thématiques d’actualité.

On observe une accélération de l’ISR, notamment pour les assureurs les moins avancés. Comment combler ce retard ?

Mettre en place une stratégie d’investissement socialement responsable ne se fait pas du jour au lendemain. La stratégie d’investissement s’inscrit dans  la responsabilité sociale de l’assureur ; elle nécessite  également des données, des méthodologies et une  vision de l’impact que cela peut avoir sur les activités. Les  assureurs les plus avancés ont mis des années à construire  leur stratégie, en travaillant de façon très étroite avec des  sociétés de gestion dont le rôle est précisément de les aider à évaluer leurs actions, afin d’équilibrer la recherche de performance financière et leurs engagements ESG.

Quelles sont les grandes tendances du marché ?

J’en vois deux principales : d’une part, les assureurs ont tendance à  réduire le nombre des gestionnaires d’actifs avec lesquels ils travaillent. 
D’autre part, les besoins en data sont absolument considérables. Avec les lois Énergie Climat en France1 et la règlementation SFDR2 au niveau européen, les investisseurs vont devoir publier de nouveaux indicateurs pour lesquels ils auront besoin de toujours plus de données. Il existe des fournisseurs de data, mais il ne suffit pas de leur acheter des données : il faut ensuite les analyser avec un regard critique, les agréger…

Comment aider les assureurs dans la mise en place de leur stratégie ?

Nous pouvons accompagner les assureurs dans la construction de leur stratégie, sa mise en œuvre dans les portefeuilles et leur reporting, en les aidant à se situer par rapport aux autres acteurs du marché. Ils sont en effet très demandeurs de benchmarks et veulent sécuriser leur stratégie : les nouvelles réglementations sont difficiles à interpréter et à mettre en œuvre. Par ailleurs le risque d’image lié à l’exposition à certaines valeurs est de plus en plus important. Un assureur ne veut pas voir son nom associé à des investissements controversés. Nous pouvons les aider à maîtriser ces risques de non-conformité et de réputation. 

1 Loi Énergie Climat en France (8/11/2019)
2 Règlementation SFDR (27/11/2019)

48%

des assureurs estiment manquer de ressources, 33 % de données et 32 % de temps pour intégrer des critères ESG à leur stratégie d’investissement.

64%

pratiquent les exclusions normatives ou sectorielles et 36 % vont renforcer cette stratégie dans les mois à venir.

61%

sont particulièrement attentifs à la qualité du reporting ESG, quand ils sélectionnent une société de gestion.

Pour en savoir plus, découvrez  notre actualité sur l'investissement responsable : les assureurs accélèrent la cadence 

 

À propos d’Ostrum Asset Management

Acteur responsable1, parmi les leaders européensde la gestion institutionnelle, Ostrum Asset Management accompagne ses clients opérant avec des contraintes de passif en leur proposant une offre duale : la gestion d’actifs et la prestation de services dédiés à l’investissement.

1. Ostrum AM est une des premières sociétés de gestion françaises signataire des PRI en 2008. En savoir plus : www.unpri.org.
2. IPE Top 500 Asset Man

 

Sondage réalisé par Infopro Digital Études pour Ostrum AM en partenariat avec l’Argus de l’Assurance Les chiffres mentionnés dans cet article sont extraits d’une étude conduite entre le 24/02 et le 22/03/2021 auprès de 217 décideurs lecteurs de l’Argus de l’assurance entre (Direction générale, Direction Gestion des risques, Direction des investissements, Direction conformité/ audit interne…).

  • Nathalie Pistre

    Nathalie Pistre

    Directrice Recherche et ISR