Ostrum AM s’engage contre l’ouverture d’une mine de charbon en Cumbrie

Le 12 février dernier, Ostrum cosignait une lettre d’investisseurs au premier ministre britannique, l’alertant sur la décision d'ouvrir une nouvelle mine de charbon à coke en Cumbrie. Dès le 29 janvier, le Comité britannique sur le changement climatique avait alerté sur les dangers de ce projet.

À l’heure où la décarbonisation est un enjeu majeur, Ostrum AM a signé avec 30 investisseurs représentant plus de 2 billions de livres sterling d’actifs sous gestion une lettre d’alerte concernant le projet d’ouverture d’une nouvelle mine de charbon en Cumbrie.
Cette initiative collaborative fait écho à notre engagement de lutter contre le réchauffement climatique par un engagement collaboratif actif et la mise en place d’une nouvelles politique de sortie charbon depuis décembre 2020.
Cette lettre, adressée à Boris Johnson, le premier ministre du Royaume-Uni, est parrainée par le groupe IIGCC dont nous sommes membres. Elle exhorte le gouvernement britannique à revoir sa position sur l’ouverture de cette mine de charbon à des fins sidérurgiques, alors même que le Royaume-Uni accueille en novembre prochain la COP 26.
L’ouverture d’une mine de charbon en Cumbrie, pour la première fois depuis 30 ans au Royaume-Uni, augmenterait les émissions mondiales de CO2 et aurait un impact significatif sur les budgets carbone britanniques pourtant soumis à des contraintes juridiques. De plus, la décision d'octroyer un permis d’exploitation jusqu'en 2049 entraînerait le Royaume-Uni dans des émissions issues du charbon à coke, dont l'utilisation domestique après 2035 est loin d’être prouvée.
La lettre adressée à Mr. Johnson invite le Royaume-Uni à se conformer à l’objectif d’émissions nulles d’ici 2050. Les efforts des pays industrialisés dans leur mise en œuvre de la reprise économique après la pandémie vont dans le sens d’une accélération de la transition vers une économie à émissions nulles, afin de mitiger autant que possible le réchauffement de notre écosystème. Les décisions prises aujourd'hui pour faire face à l'urgence climatique, rappelle-t-on au premier ministre britannique, auront un impact essentiel sur l’avenir de la planète.

 

Lire la lettre des investisseurs à Boris Johnson (en anglais)
Consulter le site de West Cumbria Mining (en anglais)
Lire le communiqué de presse d’Ostrum AM sur sa sortie du charbon
Lire l’engagement d’Ostrum contre le réchauffement climatique
Lire l’engagement d’Ostrum AM face à la prospection d’énergies fossiles en Arctique

À lire