Ostrum AM à l'AGEFI : la cause de la biodiversité

Longtemps occultée par la crise climatique, la sauvegarde de la biodiversité est devenue un sujet  de préoccupation fort et un critère d’analyse intégré dans les stratégies d’investissement. 

Longtemps occultée par la crise climatique, la sauvegarde de la biodiversité est devenue un sujet  de préoccupation fort et un critère d’analyse intégré dans les stratégies d’investissement. 
Dans le cadre de la conférence organisée sur cette thématique le 31 mars dernier par l’AGEFI avec le soutien de l’Af2i1  et du FIR2, Audrey Hyvernat, membre de l’équipe Stratégie ESG d’Ostrum AM a partagé notre approche du sujet. 
Chez Ostrum AM, la limitation, comme l’anticipation, de l’impact négatif de nos investissements se fait d’abord par l’analyse des émetteurs : en effet, si nous n’investissons pas directement dans les secteurs les plus affectés par la perte de biodiversité, nous sommes investis dans des entreprises qui y sont directement exposées (agroalimentaire, gestion des forêts, fonds marins…).
Sélectionner les meilleures opportunités d’investissement est un exercice complexe. Il est toutefois facilité par les indicateurs dont nous disposons qui nous permettent d’identifier les entreprises qui œuvrent pour la préservation de la biodiversité, mais aussi d’évaluer les pressions exercées sur les écosystèmes. Nous serons à l’avenir en mesure de renforcer ces contrôles avec le calcul d’une empreinte biodiversité dès 2022.
Par ailleurs, nos politiques sectorielles et d’exclusions strictes nous permettent d’écarter les entreprises et les secteurs susceptibles de causer des pressions significatives sur les écosystèmes.
C’est aussi par le biais de l’engagement, du dialogue avec les émetteurs, que nous pouvons espérer avoir un impact tangible sur la biodiversité. L’évolution de la règlementation (SFDR, NFRD, taxonomie, article 29…) incite les acteurs à échanger davantage sur le sujet.

 

1 L'Association Française des Investisseurs Institutionnels

2 Forum pour l'Investissement Responsable

Avec la multiplication d’organisations, de coalitions et d'actions autour de la biodiversité dans le monde financier, ce sujet prend de plus en plus de place dans le débat public : il devient donc un élément incontournable de dialogue avec pour objectif de mobiliser les entreprises et leurs dirigeants sur leurs impacts directs et indirects et leurs possibilités d’agir positivement pour la nature.

Audrey Hyvernat - Analyste ISR