Contact | Lexique | Sites Natixis | Recrutement | Espace Clients

Ostrum face au risque d’approvisionnement en eau dans les filières agricoles

12.11.2018

En lien avec ses engagements pour les UN PRI (Principes pour l’Investissement Responsable des Nations Unies) depuis 2008, Ostrum AM réitère son implication dans la lutte pour une utilisation responsable des ressources mondiales en eau douce dans le cadre de l’agriculture.

En 2014, une première phase de l'engagement a été lancée et les PRI, en partenariat avec le WWF, ont publié un guide intitulé « Renforcer la résilience au risque d’alimentation en eau : Guide de l'investisseur sur les chaînes d'approvisionnement agricoles ». Au terme de cette mission, en 2017, 84 % des entreprises concernées avaient amélioré leur communication sur la gestion des risques liés à l'eau dans les chaînes d'approvisionnement agricoles. Malgré tout, il reste des progrès à faire.

À ce jour, l'agriculture reste le plus gros consommateur d'eau douce, à hauteur d'environ 70 % de la consommation mondiale. Avec une demande croissante aggravée par les pressions subies – les contraintes liées au changement climatique, entre autres –, les approvisionnements en eau douce dans le monde entier sont de plus en plus problématiques.

Traditionnellement, si les entreprises se sont concentrées sur leur consommation directe d'eau, elles n’ont pas systématiquement cherché à comprendre ni gérer les risques entraînés par leurs chaînes d'approvisionnement dans leur intégralité. Les entreprises en question pourraient voir leur rendement impacté, avec une augmentation des prix des intrants1, des perturbations de l'approvisionnement et même des préjudices en termes d’image.

La nouvelle phase, qui commence aujourd’hui, s'appuiera sur les résultats de la phase 1 pour se concentrer sur les entreprises dont la progression n’est pas satisfaisante.

Les objectifs de l'engagement sont les suivants :

  • veiller à ce que les entreprises identifient les risques et les impacts liés à l’approvisionnement en eau de leurs chaînes agricoles et qu’elles fassent la preuve de leur connaissance du sujet ;
  • encourager les entreprises à mettre en œuvre des politiques et des mesures appropriées pour limiter et maîtriser les risques liés à l’approvisionnement en eau et leurs impacts ;
  • encourager les entreprises à communiquer publiquement sur ces risques et sur les progrès accomplis vers une solution.

Les entreprises sélectionnées ont obtenu des résultats médiocres lors la première phase de l'engagement ; d’autres ont affiché une progression qui nécessite un engagement supplémentaire de la part des investisseurs. Il reste donc indispensable de renforcer le dialogue entre les entreprises et les investisseurs sur ces questions cruciales. Ostrum AM entend contribuer à cette évolution, comme dans le cadre de tous les sujets sur lesquels elle s’engage.


1 Les intrants sont les différents produits apportés aux terres et aux cultures qui ne proviennent ni de l’exploitation agricole, ni de sa proximité. Les intrants ne sont pas naturellement présents dans le sol, ils y sont rajoutés pour améliorer le rendement des cultures. Pour en savoir plus


Lire le guide l’investisseur (en anglais)

En savoir plus sur les critères et les compagnies visées (en anglais)

En savoir plus sur les UN PRI

Le 3 avril 2018, Natixis Asset Management est devenue Ostrum Asset Management.